Le Fils de la Terre publie un recueil de slams

Ce recueil est un témoignage de la schizophrénie, depuis l’intérieur. Le but étant de déstigmatiser la maladie et de faire comprendre aux gens qui ne la connaissent pas cette terrible souffrance de l’âme. Mais cela a aussi pour vocation de donner espoir à tous ceux qui traversent ce genre de maladie psy, ainsi qu’à ceux qui côtoient des malades. Car ce recueil se veut un chemin menant des ténèbres à la lumière. Un parcours de résilience. Même si l’auteur n’est pas guéri, il est stabilisé, il a sa place dans la société en tant qu’artiste. Ces dix poèmes ont été écris sur une période de neuf ans, ils reflètent donc bien les différentes phases d’écriture. Tous les thèmes importants y sont abordés: souffrance extrême, envie de mourir, incompréhension de l’extérieur, rapport aux médicaments, solitude, voix dans la tête et délires, aide primordiale des éducateurs, moment de joie, envie de liberté et enfin chemin vers la lumière. La schizophrénie est vue comme un défi à surmonter, avec lequel il faut avancer et évoluer. Ce livre est l’expérience d’un jeune homme qui traverse l’enfer de la folie et qui en ressort plus fort grâce à son arme ultime: l’écriture.

Pour plus d’info, prenez contact avec Le Fils de la Terre.

RescapeDesEnfers

Des changements à l’îlot

l’îlot s’est formé il y a 10 ans… Beaucoup de choses ont changé depuis. Les patients sont désormais soignés plus tôt. La schizophrénie est en voie de déstigmatisation. Un partenariat solide s’est créé entre proches et soignants. Le réseau est un acquis.

Il reste pourtant encore beaucoup à faire. Nous constatons notamment que les proches restent isolés trop longtemps. C’est pourquoi, lors de l’Assemblée Générale du 15 mai 2013, l’îlot a décidé de modifier son appellation.

l’îlot est désormais une association de proches de la schizophrénie ou des psychoses car il ne faut pas attendre le diagnostic de la personne que l’on aime pour se faire aider à l’entourer…

Pour en savoir plus, découvrez la présentation faite lors de l’Assemblée Générale de l’îlot ci-après: JCL20130515 Assemblée Générale de l’îlot – extrait.

ilot-saint-pierre

Vision décalée de la schizophrénie

A l’occasion du concours de court-métrages Haut & Court, organisé par les ciné-club de l’UNIL et de l’EPFL, Eva et Lola deux jeunes réalisatrices ont reçu le prix des Journées de la Schizophrénie pour leur vision décalée de la maladie. Découvrez en images…

Pelotes de laine d’Eva Hugi et Lola Lopez

 

Photos de la remise du prix

[flagallery gid=8 skin=slider name=Haut & Court]

 

A voir également:
Les Affres de Naik Londono.

Milk de Alexandre Pinault

Association de proches des troubles psychiques