Festival CinémAddiction

fondv2_09Le Festival CinémAddiction s’adresse au grand public concerné, directement ou indirectement, par le sujet de l’addiction, mais aussi à tous les esprits curieux. Ce projet vise ainsi à sensibiliser et à impliquer les acteurs concernés par le domaine de l’addiction en visionnant les films, comme en participant aux débats et discussions réalisés en marge des projections. Le festival propose également aux acteurs locaux du réseau addiction d’organiser des séances scolaires pour des jeunes de 14 à 18 ans.

Le festival se déroule dans toute la Suisse romande du 3 septembre au 5 décembre 2014. Plus d’une quarantaine de projections sont prévues.

Pour consulter le programme et les dates:

Groupe de proches de Nant

Mis en place l’année dernière, le programme a rencontré un vif succès auprès des proches souvent démunis face au trouble psychique dont souffre leur conjoint, parent ou ami. C’est la raison pour laquelle la Fondation de Nant – Secteur psychiatrique de l’Est vaudois a décidé de proposer une nouvelle série de neuf rencontres, d’octobre 2014 à juin 2015, au Centre Thérapeutique de Jour à Clarens.
L’objectif est d’offrir aux proches un espace de parole permettant le partage d’expériences, la possibilité de poser des questions et de s’informer sur un sujet défini à l’avance. L’animation est assurée par des professionnels de la Fondation de Nant, accompagnés, une séance sur deux, par un spécialiste du thème proposé.

1er Triangle à Yverdon

1er Triangle à Yverdon1er octobre 2014, 19h00 : Des projets plein la tête. Depuis le simple projet d’avoir une occupation jusqu’au choix d’un lieu de vie, c’est un travail d’équipe. Les points de vue diffèrent parfois. Réalisme et souhaits s’affrontent. Tout ce qui n’a pas été tenté vaut la peine de l’être.
Voilà en tout cas un sujet auquel patients, proches et professionnels sont régulièrement confrontés.Adresse

Hôpital psychiatrique du Nord-vaudois
Avenue des Sports 12b
Yverdon

Inscriptions
Cliquez ici

 

Journée des proches aidants

Journée des proches aidants, 30 octobre 2014 – Une question de solidarité.

Au sein de notre société toujours plus individualiste, certains font de la résistance !

Ces résistants depuis la nuit des temps, sont les proches aidants.

La gare, lieu de réseaux et d’échanges par excellence, sera l’endroit idéal pour partager, informer, sensibiliser le public à ce rôle si particulier que l’on endosse sans presque y penser. Une gare envahie de proches-aidants : Vous, moi, lui, elle …

Proche par le cœur, la disponibilité, l’empathie et l’esprit de service. Une solidarité qui se tisse non seulement de devoir filial mais aussi de tendresse, d’amitié et d’amour, afin de maintenir un lien solide avec les membres de leur famille, leurs amis, une connaissance, un voisin fragilisé dans sa santé. La société seule ne saurait répondre à l’entier des besoins d’une personne. Seuls, les individus s’épuiseraient à la tâche, mais ENSEMBLE, ils peuvent soulager efficacement les plus vulnérables de manière humaine et attentionnée.

Les proches aidants envahiront la gare de Lausanne le 30 octobre de 7h00 à 12h00.

Dans le cadre de la journée cantonale des proches aidant, l’îlot coordonne la distribution de petits pains et d’informations pour tous les proches dans la gare de Lausanne.

Profamille

Vous êtes proches et souhaitez comprendre la schizophrénie ? Les attitudes à adopter ? Dompter vos émotions ? Profamille est un programme pour vous. La prochaine session commencera fin octobre. D’ici-là, inscrivez-vous !

Inscriptions jusqu’au 15 octobre

Pour en savoir plus sur Profamille

L’îlot est à l’honneur dans Diagonales

Diagonales
Découvrez un article sur l’îlot dans le bimestriel du Graapl’îlot est à l’honneur dans Diagonales ce mois-ci.

Au fil du temps, l’association a su construire

des ponts entre usagers, proches et professionnels. Ceux-là mêmes qui autrefois évoluaient chacun de leur côté, sans beaucoup communiquer. Son président parle avec enthousiasme de l’association ainsi que du livre anniversaire…

Pour lire la suite
Cliquez-ici

 

De la solitude à la complicité

Couv_finale

Dix ans d’une expérience communautaire exceptionnelle sur l’îlot des malades psychiques

Télécharger la présentation du livres
Quand *l’îlot* est née, l’ambition des fondateurs était d’offrir la parole aux proches, pour leur apporter, lors d’échanges conviviaux, suffisamment de « bien-être » pour qu’ils reprennent pied.
Après dix ans d’aventure, un coup de rétroviseur et on constate que le défi est réussi. L’esprit communautaire de la psychiatrie a largement contribué à ouvrir des horizons originaux de collaboration et à sceller une solidarité qui ne se dément pas. Le résultat est, disons-le, remarquable.Cet opuscule se veut le reflet du chemin parcouru, de l’état d’esprit qui a germé et fleuri au sein du secteur psychiatrique lausannois.Au-delà, l’esprit a pollinisé la population de la région grâce aux Journées de la Schizophrénie, avant d’essaimer dans le reste des unités hospitalières du Canton, en commençant par la Fondation de Nant.Avant tout, cet ouvrage rédigé de concert par des patients, des professionnels et des proches, relate de belles rencontres. En aucun cas, il se veut exhaustif ou scientifique. Au contraire, il fait place à l’émotion et à la personnalité de chacun.De la solidarité à la complicité marque une étape d’une ambition qui se poursuit. Les projets ne manquent pas!Nous espérons qu’à la lecture de cet opuscule, vous découvrirez la flamme et les principes qui animent l’écosystème de *l’îlot*.
Editions Loisirs et Pédagogie

Parution           2014
Format             14 x 22
Pages              96

Pour commander, cliquez-ici

Un ouvrage réalisé avec le soutien de:

partenaires

Le Fils de la Terre publie un recueil de slams

Ce recueil est un témoignage de la schizophrénie, depuis l’intérieur. Le but étant de déstigmatiser la maladie et de faire comprendre aux gens qui ne la connaissent pas cette terrible souffrance de l’âme. Mais cela a aussi pour vocation de donner espoir à tous ceux qui traversent ce genre de maladie psy, ainsi qu’à ceux qui côtoient des malades. Car ce recueil se veut un chemin menant des ténèbres à la lumière. Un parcours de résilience. Même si l’auteur n’est pas guéri, il est stabilisé, il a sa place dans la société en tant qu’artiste. Ces dix poèmes ont été écris sur une période de neuf ans, ils reflètent donc bien les différentes phases d’écriture. Tous les thèmes importants y sont abordés: souffrance extrême, envie de mourir, incompréhension de l’extérieur, rapport aux médicaments, solitude, voix dans la tête et délires, aide primordiale des éducateurs, moment de joie, envie de liberté et enfin chemin vers la lumière. La schizophrénie est vue comme un défi à surmonter, avec lequel il faut avancer et évoluer. Ce livre est l’expérience d’un jeune homme qui traverse l’enfer de la folie et qui en ressort plus fort grâce à son arme ultime: l’écriture.

Pour plus d’info, prenez contact avec Le Fils de la Terre.

RescapeDesEnfers

Association de proches des troubles psychiques